Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs milliers de personnes ont pris part samedi soir à une "promenade artistique" dans Moscou, hostile au pouvoir du président russe Vladimir Poutine. La manifestation a attiré environ 3000 personnes au centre de la capitale russe, selon un photographe de l'AFP.

La "promenade", organisée à l'initiative d'un groupe d'artistes, comprenait un défilé d'oeuvres telles un tank en carton blanc, un lit en fil de fer barbelé, un mannequin de policier en fauteuil roulant, ou un portrait de Vladimir Poutine en débardeur et pantalons de cuir.

L'opposition russe a entrepris depuis le retour au Kremlin de Vladimir Poutine le 7 mai de trouver de nouvelles formes de mobilisation, à la fois pour échapper à l'essoufflement des grandes manifestations politiques, et pour parer aux contraintes imposées par les autorités.

Au tour des musiciens

Dans la même mouvance, un groupe de poètes moscovites s'est rassemblé vendredi pour lire des vers devant un monument érigé en hommage à Ossip Mandelstam, mort dans les camps staliniens en 1938. La manifestation s'était transformée en une marche d'au moins 10'000 personnes hostiles à M. Poutine. Des musiciens comptent à leur tour organiser une "promenade" prochainement.

Vladimir Poutine, qui vient de commencer un troisième mandat au Kremlin après ceux de 2000-2008 et un intermède au poste de premier ministre, n'a guère réagi à ces actions qui mobilisent pour l'essentiel de jeunes citadins de catégories favorisées.

ATS