Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le naufrage dimanche d'une plateforme pétrolière russe en mer d'Okhotsk, dans l'extrême-orient russe, a fait 16 morts et 37 disparus, selon un nouveau bilan. Les recherches se poursuivaient pour retrouver ces employés portés disparus.

La plate-forme Kolskaya a fait naufrage dimanche à 12h45 locales (02h45 suisses) dans les eaux glaciales de la mer d'Okhotsk, alors qu'elle était remorquée avec 67 personnes à bord vers l'île de Sakhaline malgré une forte tempête, par des températures de -17 degrés Celsius. Les recherches se sont poursuivies toute la nuit mais ont été rendues difficiles par des vents forts et des creux de cinq mètres.

Un hélicoptère Mi-8, le brise-glace Magadan et deux autres vaisseaux participaient lundi à l'opération de sauvetage. Quatorze marins ont pu être sauvés par les équipages du remorqueur Neftegaz-55 et du brise-glace Magadan qui escortaient la plate-forme, dont deux ont été hospitalisés dans un état critique.

Mais les hélicoptères qui ont inspecté la zone n'ont repéré que quatre embarcations de sauvetage vides, et quatre corps. Les secours n'avaient pas été en mesure de les sortir de l'eau en raison des conditions météorologiques.

ATS