Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une secte islamique a été découverte par la police dans un bunker souterrain au Tatarstan, république de Russie centrale de tradition musulmane. Elle comptait une quinzaine d'enfants, a indiqué jeudi une porte-parole du ministère de l'Intérieur local.

Les près de soixante disciples de la secte vivaient depuis plus de dix ans dans ce bunker aménagé par leur chef spirituel, Faïzrakhman Satarov, 85 ans, dans une maison transformée en mosquée clandestine à Kazan, la capitale du Tatarstan, selon un communiqué du ministère.

M. Satarov, qui s'était proclamé prophète en 1964, imposait aux membres de la secte une vie recluse, en leur interdisant de quitter ce refuge sauf urgence, d'envoyer leurs enfants à l'école et de les faire soigner dans des hôpitaux, selon la même source.

Cellules dans un labyrinthe

Le bunker, construit comme un labyrinthe, est composé de petites cellules d'une surface de 2x3 mètres carrés, où "les enfants vivaient dans des conditions insalubres, sans aération", précise le ministère. Vu leur état, tous les enfants ont dû être hospitalisés, selon la même source.

Les autorités n'ont fourni aucune précision permettant de comprendre comment cette secte avait pu exister pendant dix ans sans jamais attirer l'attention de la police.

Des enquêtes criminelles visant M. Satarov, ainsi que des membres de cette secte accusés de négliger leurs responsabilités parentales ont été ouvertes, ajoute le ministère.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS