Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le réalisateur suisse Jean-Luc Godard, et plus de cent personnalités, appellent à "agir vite pour ne pas laisser mourir" le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov. Détenu en Russie, il fait la grève de la faim depuis près de trois mois.

KEYSTONE/AP/LAURENT REBOURS

(sda-ats)

Plus de cent personnalités, dont les réalisateurs suisse Jean-Luc Godard et britannique Ken Loach, appellent à "agir vite pour ne pas laisser mourir" Oleg Sentsov. Le cinéaste ukrainien, détenu en Russie, fait la grève de la faim depuis près de trois mois.

"Alors que son état de santé semble se dégrader dangereusement de jour en jour, il faut agir. Et il faut agir vite", écrivent les signataires, dont la ministre française de la culture Françoise Nyssen, dans une tribune publiée lundi sur le site du quotidien français Le Monde.

Oleg Sentsov, opposant à l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, est "prêt" à mourir, a déclaré la semaine dernière son avocat, Dmitri Dinzé, soutenant que le cinéaste de 42 ans avait perdu 30 kilos depuis sa détention et souffrait de problèmes cardiaques.

Trois mois de grève de la faim

Les services pénitentiaires russes ont en revanche assuré que son état de santé était "satisfaisant", après trois mois de grève de la faim.

"Ne pas agir, ce serait laisser Oleg Sentsov mourir. Ce serait renoncer à nos valeurs et à nos principes, renoncer à ce que nous défendons et à ce que nous sommes. Ce serait tolérer qu'on peut être tué pour ses idées, ses opinions, ses prises de position. Le traitement dont il est l'objet est une atteinte à la liberté de pensée et à la liberté de création. Nous ne pouvons l'accepter", écrivent les personnalités, dont les réalisateurs français Michel Hazanavicius, Jacques Audiard ou Costa-Gavras, ainsi que l'Américain David Cronenberg, le Belge Jean-Pierre Dardenne.

"Il devient urgent et nécessaire pour la Russie de trouver une solution non seulement humanitaire mais aussi politique à cette situation. Non seulement la France - le président Emmanuel Macron a émis plusieurs propositions auxquelles le président Poutine s'est engagé à répondre -, mais l'ensemble de la communauté internationale, de l'Union européenne à l'ONU, doit se mobiliser pour Oleg Sentsov et pour obtenir des réponses", ajoutent les signataires.

Condamné à 20 ans

Le président français Emmanuel Macron a fait vendredi "plusieurs propositions", non dévoilées, à son homologue russe Vladimir Poutine afin de "trouver de façon urgente une solution humanitaire" pour le cinéaste.

Oleg Sentsov a été condamné à 20 ans de privation de liberté pour "terrorisme" et "trafic d'armes" à l'issue d'un procès qualifié de "stalinien" par Amnesty International.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS