Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Russie: la justice bloque l'accès aux vidéos des Pussy Riot

La justice russe a restreint jeudi l'accès sur internet aux vidéos du groupe Pussy Riot, les jugeant "extrémistes", selon les agences russes. Le site web des Pussy Riot et le blog du groupe sur la plate-forme Livejournal sont aussi concernés par ces restrictions.

Le tribunal Zamoskvoretskiï de Moscou a jugé que les vidéos du groupe, notamment sa "prière punk" anti-Poutine chantée en février dernier dans la cathédrale de Moscou, étaient "extrémistes", et a ordonné de "restreindre l'accès" à ces documents.

La porte-parole du tribunal, Evguenia Pazoukhina, a précisé à l'agence de presse russe Interfax que la décision s'appliquait à quatre vidéos des Pussy Riot, celle tournée dans la cathédrale, une sur la place Rouge à Moscou ainsi que deux autres.

Paroles subversives

Dans les conclusions de l'expertise présentée au tribunal, il est indiqué que les textes des Pussy Riot "contiennent des appels à la révolte, à la désobéissance aux autorités et à l'organisation de troubles massifs". L'expertise souligne également que ces textes portent atteinte à la dignité humaine et humilient les sentiments des croyants.

Les trois jeunes femmes des Pussy Riot étaient montées en février sur l'autel de la cathédrale orthodoxe du Christ-Saint-Sauveur à Moscou pour inviter la Vierge Marie à "chasser" du pouvoir le président Vladimir Poutine. Elles ont été condamnées en août par un tribunal à deux ans de camp pour "hooliganisme motivé par la haine religieuse".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.