Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Le président russe Dmitri Medvedev a ordonné mercredi au cours d'une réunion du Conseil de sécurité de prendre des mesures spéciales pour protéger les installations stratégiques du pays contre les violents incendies de forêt qui ravagent le pays. Les feux ont fait au moins 48 tués.
"Je suis sûr que nous allons nous en sortir", a déclaré le locataire du Kremlin, estimant que la situation était "sous contrôle, même si une évolution négative" n'est pas à exclure.
Au cours de cette réunion, rassemblant les principaux responsables de la sûreté du pays, Sergueï Kirienko, le patron de l'agence du nucléaire Rosatom, a annoncé avoir fait évacuer "tous les matériaux explosifs et tous les matériaux radioactifs" du centre nucléaire russe de Sarov, à 500 km à l'est de Moscou, en raison des incendies qui le menacent depuis quelques jours.
Le responsable a assuré qu'il n'y avait aucun risque d'accident nucléaire même si le feu atteignait les installations de ce centre, connu depuis la guerre froide sous le nom d'Arzamas-16 et qui fabrique notamment des armes atomiques.
Selon le ministre des Situations d'urgence, Sergueï Choïgou, les flammes ont déjà atteint le territoire du centre de Sarov, mais sont encore à "quatre kilomètres" de ses premières installations.
La réunion du Conseil de sécurité, pour laquelle Dmitri Medvedev a interrompu un séjour à Sotchi, a également été l'occasion de limoger des responsables militaires, après la destruction par les feux d'une base de l'aviation de la marine russe dans la région de Moscou.
Le commandant de l'aviation de la marine, Nikolaï Kouklev, a été renvoyé et le commandant en chef de la marine, l'amiral Vladimir Vissotski, a lui reçu un avertissement. Le responsable de la logistique et le commandant de la base ont aussi été démis de leurs fonctions.
De son coté, le premier ministre Vladimir Poutine, qui a multiplié les déplacements depuis vendredi dans les zones sinistrées, s'est rendu dans la région de Voronej, à 500 km au sud de Moscou, pour y encourager les équipages des avions luttant contre les flammes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS