Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Moscou était enveloppé lundi matin d'un épais nuage généré par la fumée des incendies qui rendait l'air irrespirable. Autour de la capitale russe, 34 feux de tourbe et 26 feux de forêts étaient recensés lundi matin, couvrant une surface de 59 hectares.
Les aéroports desservant la ville de 14 millions d'habitants n'étaient pas affectés par le nuage de cendres, précise l'agence de presse officielle RIA. Des nuages noirs enveloppaient lundi les dômes du Kremlin et de grandes parties de la ville étaient submergées par la fumée.
Le ministère des Situations d'urgence a appelé les habitants et les touristes à ne pas se rendre en forêt lundi pour raisons de sécurité.
La fumée a déjà commencé à altérer la qualité de l'air et constitue un danger potentiel en cas d'inhalation, ont dit des experts de l'environnement cités par l'agence Interfax.
Jeudi, la température a atteint 35 degrés Celsius à Moscou, une première depuis 1981. La vague de chaleur a déjà détruit des millions d'hectares de cultures, sur une surface équivalente à celle du Portugal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS