Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers de soldats, des chars et des missiles stratégiques ont défilé mercredi sur la place Rouge à Moscou pour commémorer la victoire de 1945 sur le régime nazi. L'événement s'est déroulé en présence du président Vladimir Poutine et du premier ministre Dmitri Medvedev qui viennent d'échanger leurs fonctions.

La fin de la Seconde guerre mondiale est célébrée le 9 mai dans l'ex-URSS. La capitulation ayant été signée tard le soir du 8 mai à Berlin, à Moscou, elle coïncide avec le 9 mai.

Anciens combattants

A 10H00 pile (08H00 en Suisse) à l'horloge du Kremlin, Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, nommé la veille premier ministre après avoir cédé le poste de chef de l'Etat à son mentor, ont rejoint la tribune officielle sur la place Rouge. De nombreux anciens combattants et invités, parmi lesquels l'ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, y avaient pris place.

La parade militaire a débuté par la revue des troupes effectuée par le ministre de la défense, Anatoli Serdioukov. Celui-ci a salué des milliers de soldats et d'officiers rassemblés sur la place Rouge, selon des images diffusées par la télévision russe.

Nuages malvenus

Environ 14'000 militaires ont défilé en musique et au pas cadencé sur la place Rouge, suivis par des blindés et de l'artillerie lourde dans une nouvelle démonstration de force digne de l'Union soviétique. Seize rampes de lancement mobiles de missiles sol-air perfectionnés S-400, des chars T-90 et des blindés de transport de troupes BTR-80 ont participé au défilé.

Après une forte pluie en début de matinée avant le défilé, les forces armées russes ont confirmé que quatre avions avaient répandu auparavant des agents chimiques pour disperser les nuages dans le ciel, afin d'éviter des averses pendant la parade.

ATS