Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice russe a remis en liberté mercredi une des artistes du groupe Pussy Riot. Elle a en revanche confirmé la peine de deux ans de camp pour les deux autres jeunes femmes qui avaient chanté en février une "prière punk" anti-Poutine dans la cathédrale de Moscou.

"Libérez immédiatement" Ekaterina Samoutsevitch, a déclaré la présidente du tribunal municipal de Moscou, Larissa Poliakova, à l'issue du procès en appel. La peine a été transformée en condamnation avec sursis.

La magistrate a par contre "maintenu sans changement" la condamnation de Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, et de Maria Alekhina, 24 ans. Les deux jeunes femmes devront purger une peine de deux années de détention dans un camp pénitentiaire pour "hooliganisme motivé par la haine religieuse".

"Je suis bien sûr contente, mais je suis triste pour les filles, triste que leur peine n'ait pas été modifiée", a déclaré Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, à l'issue du procès.

"Chasser Poutine" du pouvoir

Condamnées toutes les trois en première instance le 17 août à deux ans de camp, elles étaient jugées pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse" pour avoir chanté en février dans la cathédrale du Christ-Sauveur, à deux pas du Kremlin, une "prière punk" demandant à la Sainte Vierge de "chasser (le président Vladimir) Poutine" du pouvoir.

Le procès en appel s'était ouvert le 1er octobre, mais le tribunal avait renvoyé l'affaire, Ekaterina Samoutsevitch ayant annoncé s'être séparée de ses avocats. Elle a évoqué des désaccords sur la ligne de défense adoptée.

Circonstances atténuantes

La nouvelle avocate de Mme Samoutsevitch a affirmé que sa cliente n'avait pas participé à la "prière punk" anti-Poutine devant l'autel, dans la mesure où elle avait été interpellée peu après être entrée dans la cathédrale.

"Le tribunal a jugé que les circonstances exposées permettaient de condamner Mme Samoutsevitch à une peine avec sursis", a expliqué la présidente du tribunal à l'issue du procès.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS