Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs dirigeants de l'opposition russe ont été l'objet de perquisitions lundi, a indiqué l'agence Interfax citant la police. Cette opération policière est intervenue à la veille d'une grande manifestation à laquelle ils ont appelé contre le président Vladimir Poutine.

Les perquisitions se déroulent au domicile du blogueur anticorruption Alexeï Navalni, du chef du Front de gauche Serguei Oudaltsov et du dirigeant du mouvement Solidarité, Ilia Iachine, a précisé la police.

L'accès au domicile de la présentatrice vedette de la télévision Xénia Sobtchak, passée à l'opposition, était bloqué par des policiers, ce qui laisse penser qu'une perquisition est également en cours, a indiqué la radio Echo de Moscou.

"Désordres massifs"

Une dizaine de personnes au total devraient subir une perquisition lundi a indiqué un porte-parole du Comité d'investigation à l'agence Interfax, en précisant que ces opérations étaient liées à une enquête sur une précédente manifestation, le 6 mai dernier, qui s'était terminée par "des désordres massifs".

A l'issue de cette manifestation, qui avait rassemblé plus de 20'000 personnes, des heurts avaient éclaté faisant plusieurs blessés parmi les manifestants et les policiers.

ATS