Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a été intronisé dimanche candidat à la présidentielle du 4 mars 2012 devant quelque 11'000 de ses partisans réunis en congrès à Moscou. Il a mis en garde l'étranger contre toute tentative d'ingérence dans le scrutin.

"Je suis reconnaissant au (président) Dmitri Anatolevich Medvedev, au congrès de Russie unie, de me désigner et de me demander d'être candidat au poste de président de la Russie. Bien sûr, j'accepte cette proposition avec reconnaissance", a déclaré M. Poutine, 59 ans, sous les applaudissements.

L'homme fort de la Russie a souligné que son pays était une "démocratie" et mis en garde l'étranger contre toute tentation de s'ingérer dans le processus électoral.

"Le plus populaire"

Sa désignation intervient à une semaine jour pour jour des législatives qui devraient confirmer la suprématie du parti Russie unie. Dmitri Medvedev a appelé le pays à voter pour le dirigeant "le plus expérimenté et le plus populaire" du pays.

La foule avait accueilli les deux dirigeants en criant "Russie, Russie" et en brandissant des drapeaux russes, un évènement retransmis en direct à la télévision russe.

Medvedev Premier ministre

Sa désignation comme candidat à la présidence russe vient entériner l'annonce faite fin septembre par M. Medvedev, qu'il allait quitté la présidence en 2012 pour laisser le Kremlin à son prédécesseur.

Ayant effectué deux mandats présidentiels consécutifs (2000-2008), Vladimir Poutine ne pouvait légalement se représenter en 2008 et avait désigné M. Medvedev pour lui succéder. L'actuel chef de l'Etat est pour sa part appelé à devenir Premier ministre une fois qu'il aura rendu les clés du Kremlin à son mentor.

ATS