Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - En route pour une réunion, Vladimir Poutine est entré dans une pharmacie pour vérifier le prix de certains médicaments dans le nord de la Russie. Le premier ministre russe voulait vérifier si la réglementation sur les tarifs de certains produits était bien appliquée.
L'homme fort de Russie a demandé à son cortège de s'arrêter à la première pharmacie "36,6". Cette chaîne a reçu des aides de l'Etat dans le cadre de mesures anticrise. Le chef du gouvernement s'est alors intéressé au prix d'un médicament contre la grippe.
"Vos clients ne se plaignent-ils pas? Vous respectez le règlement sur les médicaments de première nécessité? Montrez-moi la liste de médicaments" où figurent les prix maximum autorisés par l'Etat, a demandé M. Poutine à la pharmacienne interloquée.
Après avoir fini par trouver le fameux document, non sans confusion, la pharmacienne a montré au premier ministre que le prix du remède en question pratiqué par son magasin était inférieur à la limite fixée par la réglementation en vigueur.
Cette scène rappelle la visite surprise effectuée l'an passé par M. Poutine dans un supermarché de Moscou. Il avait demandé aux responsables de baisser les prix après avoir trouvé que ceux de certaines saucisses étaient trop élevés.
Un peu plus tard, le supermarché avait baissé les prix... de la vodka "Poutinka".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS