Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Suite aux révéléations des Paradise Papers, Ruth Metzler quitte avec effet immédiat l'entreprise Quantum (archives).

KEYSTONE/PPR/OBS/ORS SERVICE AG/KLAUS AG

(sda-ats)

Suite aux révélations des Paradise Papers, l'ancienne conseillère fédérale Ruth Metzler quitte avec effet immédiat le comité consultatif du groupe Quantum. Elle explique sa décision par les graves accusations sur de "prétendues pratiques commerciales en Angola".

La publication desdits "Paradise Papers" a soulevé des graves accusations contre le groupe basé à Zoug. En tant que membre du comité consultatif, Mme Metzler n'avait pas connaissance de ces accusations, a-t-elle indiqué mercredi à l'ats dans un court communiqué.

Indépendamment de la question de savoir si ces accusations sont fondées, l'environnement professionnel n'est plus compatible avec les critères de ses mandats ou les valeurs et la manière de travailler de sa société de conseil KMES Partner, précise-t-elle.

Le groupe Quantum Global a été fondé par le financier suisso-angolais Jean-Claude Bastos de Morais. Il conseille des projets de développement sur place. Selon les Paradise Papers, il a le mandat de gérer le fonds souverain de l'Angola et se serait enrichi via ce groupe. M. Bastos dément catégoriquement en avoir profité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS