Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ryanair abaisse son objectif de bénéfice annuel avec les grèves

Ryanair a été pénalisée par la série de grèves lancée cet été et qui vont peser sur sa rentabilité. La compagnie aérienne à bas-coût n'exclut pas un nouvel avertissement sur bénéfices (archives).

KEYSTONE/AP/MARTIN MEISSNER

(sda-ats)

La compagnie aérienne Ryanair a annoncé lundi avoir abaissé son objectif de bénéfice annuel, en raison de l'impact de la série de grèves lancées depuis cet été par ses pilotes et son personnel de cabine dans plusieurs pays européens.

Le transporteur irlandais à bas coût s'attend désormais à un bénéfice net entre 1,10 et 1,20 milliard d'euros (1,3 à 1,4 milliard de francs) pour son exercice 2018-2019 achevé fin mars, contre une précédente estimation entre 1,25 et 1,35 milliard, selon un communiqué.

Il s'agira d'un net repli par rapport au 1,45 milliard d'euros réalisé en 2017-2018.

Ryanair explique que les récents mouvements de grève ont réduit le nombre de passagers transportés et les tarifs proposés au cours du deuxième trimestre (juillet-septembre) et la compagnie s'attend à un troisième trimestre morose, au cours d'une période clé qui comprend la période des vacances d'octobre et de Noël.

Elle juge en particulier que la crainte de nouvelles grèves a affecté la confiance des consommateurs, qui sont plus hésitants à réserver des vols Ryanair.

La compagnie mentionne en outre les coûts liés à la prise en charge des clients qui ont été privés de vols à cause des grèves, ainsi que des prix du carburant en hausse compte tenu du récent bond des cours du pétrole sur le marché.

"La confiance des clients, les réservations et les tarifs au troisième trimestre sont affectés (...) dans ces cinq pays où des grèves inutiles se sont répétées", à savoir l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne et le Portugal, explique le directeur général Michael O'Leary.

En conséquence, "nous avons décidé de réduire nos capacités pour l'hiver 2018 (de 1%)", en fermant temporairement quelques bases en Europe, selon lui.

Nouvel avertissement sur résultat possible

Ryanair explique en outre qu'elle n'exclut pas d'abaisser à nouveau ses prévisions de bénéfice au cas où elle subirait de nouvelles perturbations d'ici fin décembre.

La compagnie publie ce communiqué après avoir été contraint d'annuler 250 vols vendredi dernier en raison d'une nouvelle grève dans plusieurs pays européens du personnel de cabine et des pilotes, qui réclament de meilleures conditions de travail.

La compagnie à bas coûts connaît une grogne sociale endémique depuis un an qui a débuté avec le mécontentement de ses pilotes.

Elle a tenté d'éteindre la contestation en signant dernièrement plusieurs accords avec des syndicats, notamment au Royaume-Uni, en Irlande et en Italie, acceptant des augmentations de salaire et améliorations des conditions de travail.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.