Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Laurien van der Graaff est montée samedi à Rybinsk (Rus) sur le troisième podium de sa carrière en Coupe du monde.

La Grisonne a pris la 3e place du sprint en style libre, seulement battue par la Suédoise Jennie Öberg et la Russe Natalia Matveeva.

La Davosienne aux racines néerlandaises a parfaitement su saisir l'occasion qui se présentait à elle, l'étape russe ayant été désertée par la plupart des ténors de la Coupe du monde. Huit des dix meilleures spécialistes du sprint, dont les Norvégiennes Marit Björgen, Ingvild Flugstad Östberg et Maiken Caspersen Falla, avaient ainsi renoncé à faire le long déplacement de Rybinsk, situé à 280 km au nord de Moscou.

Cela n'enlève toutefois rien au mérite de Laurien van der Graaff. Après un début de saison délicat, la Grisonne de 27 ans est en train de monter en puissance, confirmant son statut d'outsider lors des épreuves de sprint, et particulièrement quand elles sont disputées en style libre. Une épreuve dans laquelle elle avait d'ailleurs fêté ses deux seuls podiums en Coupe du monde jusqu'ici, à Nove Mesto (Tch) en janvier 2014 (2e) et à Düsseldorf (All) en décembre 2011 (3e).

Chez les messieurs, les Suisses ont dû se contenter des rôles secondaires, à l'image de Jöri Kindschi et Roman Furger, tous deux éliminés en quart de finale. La victoire est revenue à l'Italien Federico Pellegrino, déjà vainqueur cet hiver en sprint à Davos et Val Müstair.

Quant à Dario Cologna, qui s'était imposé vendredi sur 15 km, il avait décidé de renoncer à ce sprint. Le Grison sera en revanche au départ dimanche du skiathlon (15 km en style classique + 15 km en style libre), lors duquel il figurera parmi les grands favoris.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS