Sébastien Buemi a connu son lot de malchance à l'occasion du GP de Formule E à Marrakech. Le Vaudois a été gêné peu après le départ par une collision près de lui et a dû se contenter de la 8e place.

Après une séance de qualification réussie, Buemi occupait la quatrième place sur la grille. Mais dès le premier virage, tous les efforts du Vaudois ont été réduits à néant. Après un tête à queue du tenant du titre, Jean-Eric Vergne, Buemi a dû fait un grand écart pour éviter une collision avec le Français.

Après cet incident, le Suisse s'est retrouvé repoussé à la 13e place. Il a ensuite gagné cinq places, profitant aussi de l'apport de l'énergie procurée par les FanBoost (vote des fans par internet pendant la course) et s'est retrouvé dans les points. Lors de la course d'ouverture en Arabie Saoudite, Buemi, qui porte désormais les couleurs de Nissan après le retrait de Renault de la Formule E, avait pris la 6e place.

Vergne, qui s'était retrouvé dernier des 22 pilotes après sa cabriole, a réussi une belle chasse pour finir à la 5e place au Maroc.

L'ancien pilote de F1, le Belge Jérôme D'Ambrosio s'est imposé à Marrakech. Il a profité d'une incroyable erreur du duo BMW. Le Portugais Antonio Felix Da Costa, vainqueur mi-décembre de la première cours de la saison, et son coéquipier le Britannique Alexander Sims menaient la course et paraissaient partis pour fêter un doublé. Mais à 10' du terme de la course, Sims a attaqué son coéquipier et Da Costa s'est retrouvé dans le mur et lui est sorti de la route.

Après une longue phase derrière la voiture de sécurité, il n'y a eu plus qu'un tour à disputer. Dans ces conditions, D'Ambrosio a facilement assuré son troisième succès en Formule E.

La prochaine course aura lieu dans deux semaines à Santiago du Chili. Le 22 juin, la Formule E fera étape à Berne.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.