Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La sécheresse du mois de mars a conduit le Tessin à interdire jusqu'à nouvel ordre les feux en plein air. Cette mesure a été prise après un premier incendie en forêt lundi au-dessus de Mergoscia, dans la région de Locarno.

Le mois de mars se distingue par des températures plus élevées que la normale et de rares précipitations. Le foehn a en outre desséché la végétation au Tessin, a indiqué MétéoSuisse. Il suffit dès lors d'un simple mégot de cigarette pour déclencher un incendie.

Le feu s'est déjà déclaré par deux fois au Tessin cette année. Lundi, les pompiers ont lutté contre les flammes dans la vallée de Verzasca mais n'ont pu empêcher cinq hectares de forêt de partir en fumée.

Feux prohibés dans les Grisons

L'interdiction des feux en plein air a également été ordonnée dans les vallées sud des Grisons. Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), ce type de mesure n'a rien d'exceptionnel au printemps dans ces régions.

Les sols sont également secs au nord des Alpes, mais cela n'a encore rien à voir avec la sécheresse de 2011. L'an dernier, de nombreux incendies de forêts avaient eu lieu et plusieurs cantons avaient été contraints d'interdire les feux en plein air. Dans certains cas, la mesure n'avait pu être levée qu'en juin.

Si le manque de pluie se prolonge, il est probable que d'autres cantons suivent le Tessin.

ATS