Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bientôt des problèmes d'approvisionnement en eau à Rome (archives)?

KEYSTONE/EPA ANSA/GIORGIO ONORATI

(sda-ats)

Les Romains redoutent de se voir restreindre l'accès à l'eau potable. La sécheresse qui sévit dans la région de la capitale italienne oblige la municipalité à prendre des mesures de rationnement.

Le président de la région du Latium a déclaré qu'une interdiction de pomper de l'eau du lac Bracciano, plan d'eau proche de la capitale, entrerait en vigueur le 28 juillet. Le Latium est la seconde région la plus peuplée d'Italie et abrite Rome.

"C'est une tragédie, malheureusement", a dit Nicola Zingaretti sur l'antenne de la chaîne de télévision Tgcom24. "Le niveau des eaux du lac Bracciano a trop baissé et on risque de connaître un désastre environnemental", a-t-il ajouté.

Impact négatif

L'entreprise de distribution d'eau Acea a critiqué la mesure prise par la région. Un porte-parole cité par l'agence de presse Ansa a estimé qu'elle aurait un impact négatif sur l'accès à l'eau potable "pour un million et demi de Romains".

Nicola Zangaretti a fait valoir que seulement 8% de l'eau alimentant Rome provenait du lac Bracciano, qui est situé à une trentaine de kilomètres au nord de la ville. Il a ajouté qu'Acea avait assez de temps pour trouver une solution.

ATS