Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Morat - Après 25 ans d'interruption, la Confédération prévoit de mener un nouvel exercice de défense générale en 2014. Il permettra d'examiner sous toutes les coutures la coopération entre l'armée, la police, les pompiers, les secouristes et la protection civile, selon Ueli Maurer.
Il s'agit aussi d'examiner et d'améliorer les zones où les activités des différentes unités se recoupent, a souligné le ministre de la défense lors de la réunion annuelle des cadres de la protection civile à Morat (FR). Pour que le "réseau de sécurité Suisse" fonctionne, il faut la collaboration de tous les éléments, a-t-il ajouté.
Sur le fond, M. Maurer a décerné des bonnes notes à la protection civile. Elle doit pratiquement fonctionner au quart de tour et sans avertissement préalable, ce qui est une tâche difficile, a-t-il relevé.
Le ministre de la défense n'a rien contre le fait que la protection civile soit engagée comme force d'appoint dans les grands événements. "Mais elle ne doit pas être en sus responsable pour toutes les bagatelles dans les communes", a-t-il insisté. "Sinon, on lui enlève sa crédibilité".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS