Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a demandé à la France l'exécution de la peine de 14 ans de prison infligée à Laurent Ségalat par la justice vaudoise. Le généticien français a été reconnu coupable du meurtre de sa belle-mère en janvier 2010 à Vaux-sur-Morges (VD).

La demande a été transmise mercredi par l'Office fédéral de la justice (OFJ) au Ministère français de la justice, indique vendredi l'OFJ confirmant une information de la RTS. La réponse de Paris va prendre du temps, estime-t-on à Berne.

A l'époque, deux possibilités avaient été évoquées. Un nouveau jugement en France ou l'exécution de la peine prononcée le 2 avril 2014 par la Cour d'appel du Tribunal cantonal vaudois et exécutoire depuis le 8 octobre.

Laurent Ségalat s'est toujours déclaré innocent. Sa défense a saisi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS