Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les secouristes ont récupéré et ramené à la surface les corps sans vie de deux mineurs, a déclaré à la presse Daniel Ozon (c), PDG de la société JSW gérant la mine.

KEYSTONE/EPA PAP/ANDRZEJ GRYGIEL

(sda-ats)

Deux mineurs sont morts après un séisme survenu samedi dans la mine Zofiowka en Silésie, dans le sud de la Pologne, a indiqué dimanche la direction de la mine. Trois autres étaient toujours recherchés dimanche.

Dimanche, les secouristes ont récupéré et ramené à la surface les corps sans vie de deux mineurs, a déclaré à la presse Daniel Ozon, PDG de la société JSW gérant la mine. "On a pu identifier le deuxième mineur retrouvé aujourd'hui. Je suis allé voir les familles pour les en informer", a-t-il dit, soulignant que des tests ADN seraient pratiqués lundi pour identifier le premier mineur retrouvé. Selon M. Ozon, les secouristes ont retrouvé près du corps du mineur identifié une lettre qu'il avait écrite à sa femme.

Les secours tentaient d'atteindre dimanche soir les trois autres mineurs encore bloqués sous terre. "On fait tout pour les retrouver le plus rapidement possible," a déclaré M. Ozon. Plus de 200 secouristes participaient aux opérations et tentaient d'atteindre les disparus par deux couloirs différents.

Principale ressource

La secousse, de magnitude 3,42 sur l'échelle de Richter selon l'Office polonais des mines, a eu lieu samedi à 11h00 à la profondeur de 900 mètres et a été ressentie également à la surface par les habitants de la ville.

Onze personnes se trouvaient à l'intérieur de la mine au moment du séisme. Quatre d'entre elles ont pu sortir immédiatement et deux autres ont été retrouvées par les secouristes, selon le PDG.

Le charbon reste la principale ressource énergétique en Pologne. L'an dernier, les mines polonaises ont extrait 65,5 millions de tonnes de charbon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS