Navigation

Skiplink navigation

Séisme en Albanie: les spécialistes suisses toujours sur le terrain

Le tremblement de terre a frappé l'Albanie peu avant l'aube, surprenant les habitants dans leur sommeil. KEYSTONE/EPA/MALTON DIBRA sda-ats
Ce contenu a été publié le 03 décembre 2019 - 16:59
(Keystone-ATS)

Les spécialistes suisses envoyés en Albanie après le tremblement de terre poursuivent leur action sur le terrain une semaine après la catastrophe qui a fait 51 morts. Ils concentrent leurs efforts sur la vérification de la structure des bâtiments endommagés.

L'équipe d'intervention rapide (EIR) de l'aide humanitaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC) est également chargée de livrer du matériel de secours et d'apporter un soutien financier aux personnes affectées par le séisme, a précisé dans un communiqué diffusé mardi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

L'EIR, qui compte des ingénieurs du bâtiment et du génie civil, a contrôlé de nombreuses habitations, notamment à Durrës, une ville fortement touchée par les secousses, et à Kruja. Plus de 2500 personnes ont bénéficié de cette aide, affirme le DFAE. Les opérations se poursuivent.

Envoi de tentes

Face au manque de structures d'accueil pour les personnes affectées par le tremblement de terre, la Suisse a décidé d'envoyer 100 tentes d'hiver, 400 lits et 1200 couvertures et bâches dans les zones rurales des régions de Lezha et Durrës.

Le DFAE va en outre lancer un projet d'aide financière aux personnes d'une commune particulièrement touchée par le séisme. L'oeuvre d'entraide Helvetas épaule la DDC sur le terrain.

Le tremblement de terre de magnitude 6,4, le plus puissant dans cette région depuis près d'un siècle, a frappé l'Albanie le 26 novembre avant l'aube, à un moment où les gens dormaient. Des bâtiments entiers se sont écroulés. L'épicentre était situé à une dizaine de kilomètres au nord de la ville portuaire de Durrës. Le dernier bilan diffusé samedi faisait état de 51 morts.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article