Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers d'Italiens ont passé la nuit dans des tentes ou dans leurs voitures après le tremblement de terre qui a fait sept tués dimanche matin dans la région de Ferrare. Vingt-quatre nouvelles secousses, d'une magnitude allant jusqu'à 3,7, ont frappé la région dans la nuit de dimanche à lundi.

"Nous avons très peur que notre maison s'effondre sur nous, donc c'est très bien que nous ayons pu dormir dans cette tente", témoigne un homme qui a passé la nuit dans le froid, mais en sécurité, dans la petite ville de San Felice Sul Panaro.

Nombreux sont ceux qui ont tenté de dormir dans leurs voitures, garées sur des parkings de supermarchés ou des places publiques, le plus loin possible de tout immeuble, de crainte que des murs s'écroulent. D'autres ont été hébergés dans des centres d'accueil improvisés.

Plus de 5000 évacués

Durant la nuit, pas moins de 24 nouvelles répliques ont été ressenties, dont quatre de magnitude supérieure à 3. La plupart des répliques ont eu lieu dans les zones de Mirandola, San Felice et Finale Emilia, les plus touchées par le séisme qui a fait sept tués et une cinquantaine de blessés.

Au total, 5000 personnes ont été installées dans diverses structures, entre les zones de Modène et Ferrare, a indiqué le préfet de Ferrare, Luigi Mauriello.

Patrimoine fortement touché

Après de fortes rafales de vent et de pluie dans la nuit, puis une brève accalmie, des trombes d'eau déferlaient lundi sur la zone, mettant à rude épreuve les bâtiments dont les toits ont été endommagés par le séisme, notamment les églises, particulièrement frappées.

La tour de l'horloge de Finale Emilia a été brisée en deux sur toute la longueur. "Mille années d'histoire qui disparaissent", s'est désespéré le maire de la ville Fernando Ferioli. Le ministère de la culture a confirmé dimanche que les dégâts au patrimoine culturel étaient "importants".

Dimanche matin, une secousse de magnitude 6 a ébranlé durant une vingtaine de secondes le nord de l'Italie, notamment Ferrare et ses alentours.

ATS