Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le séisme survenu mercredi à Van a fait 40 morts, selon un dernier bilan rendu public sur le site du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. Le service de gestion des urgences et des catastrophes (AFAD) a indiqué que trente survivants avaient été secourus dans les décombres depuis mercredi.

Les sauveteurs ont notamment extrait dans la nuit les corps de deux journalistes de l'agence de presse Dogan des ruines d'un hôtel effondré. Les deux hommes étaient venus à Van en reportage après un précédent séisme meurtrier dans la région, d'une intensité de 7,2, qui a fait plus de 600 morts le 23 octobre, selon l'agence.

Le tremblement de terre de mercredi, d'une intensité de 5,6 et avec un épicentre situé à 17 km au sud-ouest de Van, a provoqué l'effondrement de 25 bâtiments, déjà fragilisés, selon les experts, par la précédente secousse, à Van.

Vingt-trois immeubles avaient déjà été désertés par leurs habitants après le premier séisme. Deux hôtels étaient en revanche occupés, notamment par des journalistes et des humanitaires.

Un ressortissant japonais, membre d'une association humanitaire, a succombé à ses blessures alors qu'il venait d'être extrait des ruines d'un de ces hôtels.

ATS