Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Japon entier s'est figé mercredi en une minute de silence en souvenir des 18'500 victimes du tsunami du 11 mars 2011. Quatre ans après la tragédie, policiers et gardes-côtes retournaient encore du sable sur le littoral du nord-est du pays à la recherche de disparus.

Dès les premières heures de la matinée, sous un ciel nuageux et un vent glacial, comme le 11 de chaque mois, le long de la côte de Shichigahama, près de Sendai, les forces de l'ordre tentaient de découvrir des restes, sans grand espoir.

Et pour la quatrième année consécutive, les sirènes ont retenti et le pays s'est tu à 14h46 locales (06h46 en Suisse). Les Japonais commémoraient tous ces morts emportés par un mur d'eau qui a dépassé 30 mètres par endroits le long de la côte Pacifique.

Une poignante cérémonie s'est tenue à Tokyo en présence du couple impérial, du Premier ministre et de représentants de toutes les régions meurtries.

Accident nucléaire

A cette catastrophe naturelle, s'est en effet ajouté l'accident nucléaire de Fukushima. Cette catastrophe a chassé des dizaines de milliers d'habitants de leur domicile, dont beaucoup ne le retrouveront peut-être jamais.

En tout, quatre ans plus tard, à cause du tsunami ou de la radioactivité, près de 230'000 personnes vivent toujours loin de leur demeure, dans des logements provisoires, chez des proches ou dans des hôpitaux et centres de soins.

Action à Berne

La décontamination des zones polluées dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres, quand elle est faisable, n'avance pas non plus au rythme annoncé. Le retour des habitants là où c'est en théorie possible ne suit pas.

A Berne, les Jeunes Vert-e-s suisses (JVS) ont aussi tenu à marquer le coup: mercredi matin avant l'aube, sur la Place fédérale, ils ont reconstitué avec des bougies le symbole de la radioactivité. But de l'opération: attirer l'attention sur les dangers de l'énergie nucléaire, selon le communiqué des JVS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS