Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Ashton Eaton a effacé une marque vieille de onze ans en établissant un nouveau record du monde du décathlon samedi lors des sélections américaines pour les Jeux olympiques.
L'Américain de 24 ans a atteint le total de 9039 points samedi à Eugene, soit 13 de plus que le total réalisé en 2001 par le Tchèque Roman Sebrle, et devient le favori no 1 des JO de Londres. Douzième dans ces trials, Brian Clay ne défendra pas son titre olympique.
"C'est dur d'expliquer ce que je ressens, les mots ne sortent pas à cause de l'émotion, a déclaré Eaton. J'adore ce sport, c'est tout mon monde. Et savoir que je suis le meilleur à ça, c'est spécial. C'est la concrétisation de tout le travail que j'ai fourni, un ensemble de petites choses qui ne se voient pas qui ont rendu la chose possible." Cette performance est d'autant plus remarquable qu'elle a été réalisée dans des conditions atmosphériques peu propices, avec une première journée vendredi qui s'est intégralement déroulée sous la pluie et une deuxième journée marquée par des averses.
"Après la perche (huitième épreuve) et avant le javelot (neuvième épreuve), mon entraîneur m'a dit: +il va falloir que tu fasses ça pour y arriver+. Je lui ai dit +pour battre le record des Etats-Unis ?+. Il m'a regardé: +non, le record du monde+. J'ai vu sa conviction et je me suis persuadé d'y aller", a expliqué Ashton Eaton, qui a parachevé son exploit en pulvérisant de plus de quatre secondes sa meilleure performance personnelle sur 1500 m, la dernière des dix épreuves, avec un chrono de 4'14''48 qui lui a offert 850 points. Il comptait auparavant 8189 points et avait besoin de 838 points pour battre le record du monde.
Lolo Jones a réussi son pari. Seulement 13e des séries vendredi, la hurdleuse est parvenue à se qualifier pour les JO sur 100 m haies en prenant la 3e place de la finale en 12''86, à 13 centièmes de la gagnante, la championne olympique en titre Dawn Harper.
La confusion régnait par ailleurs à l'issue du 100 m dames, épreuve dans laquelle Allyson Felix et Jeneba Tarmoh ont fini à égalité parfaite à la 3e place. Ni le chronomètre au millième près, ni les deux photo-finish (un appareil photo de chaque côté de la ligne d'arrivée) n'ont pu départager les deux jeunes femmes, créditées de 11''068 au terme d'une course remportée par la championne du monde en titre Carmelita Jeter en 10''92. L'enjeu est de taille: celle qui sera déclarée troisième gagnera son billet pour le 100 m individuel des JO alors que la quatrième devra se contenter d'une place dans le relais.

ATS