Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les stars n'ont pas encore vraiment dévoilé leur jeu en séries du 200 m aux Mondiaux de Pékin. Sans forcer, Usain Bolt et Justin Gatlin ont remporté leur série, sans signer les meilleurs temps.

Bolt, quasi en jogging sur les 20 derniers mètres, s'est contenté d'un chrono de 20''28 (13e temps total des sept séries), à plus d'une seconde de son record du monde (19''19). Son excellent virage a clairement montré sa capacité à défendre sa couronne dans la finale de jeudi, à condition bien sûr de passer sans encombre les demi-finales de mercredi. Gatlin, son dauphin sur 100 m dimanche, s'est à peine moins économisé (7e chrono total en 20''19).

Le meilleur temps a été signé, dans la première série, par le Turc d'origine azérie Ramil Guliyev (20''01, record national). Vainqueur de la discipline en Ligue de diamant en 2014, le Panaméen Alonso Edward a réalisé le deuxième chrono (20''11), et le néo-Britannique Zharnel Hughes, originaire d'Anguilla, le 3e en 20''13. Le Français Christophe Lemaitre s'est qualifié en 20''29.

Difficile d'imaginer que le demi-tour de piste puisse échapper à l'un des deux "monstres" du sprint actuel, Bolt et Gatlin. Tout est très ouvert pour la troisième marche du podium. Bolt est triple tenant du titre.

ATS