Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Carlo Janka n'en finit plus de tourner autour du podium. Comme la veille en descente, le Grison a pris la 4e place du super-G dominical de Saalbach (Aut), remporté par l'Autrichien Matthias Mayer.

A défaut de podium, Carlo Janka a le mérite de se montrer constant depuis près de trois semaines. Cela avait été le cas aux championnats du monde de Beaver Creek (12e, 9e, 6e et 11e), et cela s'est confirmé ce week-end pour le retour de la Coupe du monde à Saalbach (deux fois 4e).

A force, le coureur d'Obersaxen peut légitimement en avoir marre de jouer placé. Et plus que n'importe quel autre coureur actuellement, il mériterait de monter sur un podium lors de l'une des prochaines courses de l'hiver.

Dimanche, il s'en est fallu de 18 centièmes pour que Carlo Janka ait l'honneur de "monter sur la boîte" aux côtés de Kjetil Jansrud (3e), d'Adrien Théaux (2e) et, surtout, de Matthias Mayer. Un Autrichien qui n'a pas trouvé son maître sur la nouvelle piste de Saalbach, où il a triomphé tant en descente qu'en super-G.

A l'inverse de Carlo Janka, les autres Suisses sont passés inaperçus ce week-end. A commencer par Patrick Küng, pourtant auréolé de son récent titre de champion du monde de descente. Le Glaronais devait toutefois avoir toujours la tête à Beaver Creek, lui qui a échoué dimanche hors du top 20 en super-G au lendemain d'une modeste 13e place en descente.

Cela ne s'est pas mieux passé pour Didier Défago (16e du super-G, 15e en descente), tandis que Beat Feuz, malmené en descente (21e), semblait avoir les moyens de se reprendre en super-G. Parmi les plus rapides sur le haut du parcours, le Bernois est toutefois parti à la faute, piégé par une nappe de brouillard.

Au classement général de la Coupe du monde, Kjetil Jansrud n'a pas effectué la remontée espérée. Certes classé au 3e rang du super-G, le Norvégien a vu son grand rival Marcel Hirscher limiter la casse dans cette discipline qui n'est pas la sienne (17e place). Du coup, l'Autrichien conserve 116 points d'avance avant la prochaine étape de la Coupe du monde, le week-end prochain à Garmisch (All) pour une descente et un géant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS