Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Amra Sadikovic n'a pas à rougir de sa grande première en Grand Chelem à Wimbledon. Opposée à Serena Williams, l'Argovienne a offert une belle résistance avant de s'incliner 6-2 6-4.

Pour la première fois qualifiée pour un tournoi majeur, et opposée sur le Centre Court à la reine des lieux (6 titres), Amra Sadikovic (WTA 148) n'a jamais semblé tétanisée par le prestige d'une telle rencontre. Serena Williams était certes trop forte pour elle, mais la native macédonienne a joué crânement sa chance. Variant bien le jeu, elle s'est notamment illustrée avec d'audacieuses montées au filet, qui ont posé des problèmes à sa redoutable rivale.

Après la perte du premier set, sur le score trop sévère de 6-2, la longiligne argovienne (1m86) a fait le break pour virer en tête à 2-1 dans la seconde manche. Elle a ensuite tenu le choc jusqu'à 4-4, avant de lâcher les deux derniers jeux. Elle s'est finalement inclinée après 1h13 de match sur un retour gagnant de Serena Williams, qui l'a ensuite félicitée par une chaleureuse accolade.

Malgré la défaite, Amra Sadikovic ne regrettera pas une seconde son voyage à Londres. Non contente d'avoir foulé le Centre Court et de s'être frottée à Serena Williams, elle a reçu un chèque d'environ 40'000 francs, ce qui équivaut à un cinquième de l'ensemble de ses gains en carrière. Elle va aussi progresser d'environ 20 places dans la hiérarchie WTA pour s'approcher du top 100.

Cela ne manquera pas d'encourager l'Argovienne, qui s'est lancée dans une seconde carrière après avoir tout plaqué au printemps 2014. Après une coupure de 14 mois, et inspirée par le come-back de Timea Bacsinszky, elle avait toutefois retrouvé toute sa motivation.

De motivation, Serena Williams n'en manque pas non plus. L'Américaine est apparue très déterminée pour son entrée en lice à Wimbledon, où elle espère enfin glaner un 22e titre en Grand Chelem, ce qui lui permettrait d'égaler le record de l'ère Open de Steffi Graf.

En attendant, Serena Williams a conquis mardi sa 80e victoire à Wimbledon, atteignant le même total que Roger Federer la veille. En Grand Chelem, l'Américaine a cueilli son 298e succès, tout comme Chris Evert. Seule Martina Navratilova a fait mieux dans l'ère Open (306 victoires).

Au prochain tour, Serena Williams affrontera sa compatriote Christina McHale (WTA 65), qu'elle a déjà battue à deux reprises, les deux fois cette année à Miami et Rome.

ATS