Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sadique reconnu coupable de violences sexuelles envers son ex-femme

Lausanne - Pour les violences sexuelles et les menaces de mort infligées à son ex-femme, un père de famille écope définitivement de trois ans de prison, dont la moitié avec sursis. Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé un verdict valaisan.
Ne supportant l'attitude de son époux qui la cravachait, se servait d'une panoplie sadomasochiste et lui plaçait un mors dans la bouche, l'épouse avait osé appeler un avocat, en septembre 2004. Enervé, le mari avait brandi un couteau dans sa direction en disant qu'il allait la tuer.
Avant de quitter l'appartement, il avait emporté son fusil d'assaut en réitérant des menaces de mort. Pour ces faits, le Tribunal de district de Sierre l'avait condamné à trois ans et demi de prison, une peine ramenée à trois ans en janvier dernier par la Cour pénale du Tribunal cantonal valaisan.
Tout comme la justice valaisanne, le TF juge que la victime est crédible et relève qu'elle n'a pas varié dans ses déclarations. De plus, avant d'appeler la police et de dénoncer son mari, elle s'était confiée à une belle-soeur à qui elle avait montré une griffure au sein, provoquée par l'utilistion des pinces dont se servait son mari.
Une psychologue avait aussi relevé dans un rapport d'expertise que sa patiente avait souffert d'un stress aigu. Différents signes, tels qu'une anxiété et une perte de poids, permettaient d'affirmer que cette femme avait été victime de violences psychiques et physiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.