Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Colombie a saisi des tonnes de cocaïne en 2016, comme ici en mai à Antioquia (archives).

KEYSTONE/AP Colombia National Police

(sda-ats)

La Colombie a saisi 206 tonnes de cocaïne depuis le début de l'année. Il s'agit d'un "chiffre record" pour le pays, premier producteur mondial de cette drogue, a annoncé mardi le président Juan Manuel Santos.

"Cette semaine, 3,7 tonnes ont été saisies, ce qui fait un total depuis le début de l'année de 206 tonnes de cocaïne saisies. C'est un chiffre record", a déclaré le chef de l'Etat à l'issue d'un conseil de sécurité dans le département d'Antioquia (nord-ouest).

En 2015, 252 tonnes avaient été saisies sur l'ensemble de l'année, ce qui représentait déjà un bond de 71% par rapport aux 148 tonnes confisquées en 2014, selon les Nations unies. Elles considèrent le pays comme le troisième contributeur en matière de saisies de cocaïne dans le monde.

La Colombie est le principal producteur de feuilles de coca, la matière première de la cocaïne, et le premier producteur de cette drogue, avec 646 tonnes en 2015 selon l'ONU.

Le pays sud-américain est déchiré depuis plus d'un demi-siècle par un conflit armé qui a opposé au fil des décennies guérillas, paramilitaires et forces de l'Etat, avec la présence toujours active de bandes de narcotrafiquants. Le trafic de drogue a été une des sources de financement des groupes armés illégaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS