Toute l'actu en bref

Plus de 400 kg d'héroïne d'origine iranienne ont été saisis à la frontière entre la Bulgarie et la Roumanie (photo prétexte).

KEYSTONE/ZUGER POLIZEI

(sda-ats)

Plus de 400 kg d'héroïne d'origine iranienne ont été saisis à la frontière entre la Bulgarie et la Roumanie. La drogue se trouvait dans un camion à destination des Pays-Bas, a annoncé dimanche le directeur des Douanes bulgares, Gueorgui Kostov.

"La drogue saisie pèse 423 kg 222 grammes au total. Selon les premières analyses, la pureté de l'héroïne est extrêmement élevée: près de 70%. Son prix est estimé à 63,484 millions de leva (32,5 millions d'euros), selon les valeurs de référence du système judiciaire", a déclaré M. Kostov lors d'une conférence de presse.

"Il s'agit de la plus grande quantité de drogue jamais saisie en Bulgarie à bord d'un seul moyen de transport", a souligné le procureur général, Sotir Tsatsarov.

La drogue a été découverte samedi matin au poste-frontière de Vidin - Kalafat, à la frontière ente la Bulgarie et la Roumanie. Le camion transportait 400 paquets de drogue cachés parmi des carreaux de plâtre destinés à une entreprise de produits alimentaires aux Pays-Bas, a précisé le procureur général.

Le chauffeur du camion, ainsi que le détenteur bulgare d'un dépôt où la drogue avait été dissimulée, ont été arrêtés, a annoncé Mladen Marinov, un haut responsable du ministère de l'Intérieur.

L'héroïne a été acheminée par le chauffeur iranien d'un poids lourd via la Turquie avant d'être rechargée en Bulgarie pour ne pas éveiller de soupçons, l'Iran étant considéré comme un pays à risque, a-t-il précisé.

Voisine de la Turquie, la Bulgarie est un pays incontournable pour l'acheminement de la drogue du Moyen Orient vers l'Europe centrale et occidentale à travers les Balkans.

Le 24 avril dernier, 214 kg d'héroïne ont été saisis en Bulgarie, dans un camion iranien à destination des Pays-Bas, au principal poste de Kapitan-Andréevo, à la frontière entre la Bulgarie et la Turquie.

ATS

 Toute l'actu en bref