Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Toutes les espèces de rhinocéros sont menacées d'extinction, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

KEYSTONE/EPA/FAZRY ISMAIL

(sda-ats)

Une saisie record de cornes de rhinocéros, d'une valeur estimée à 12 millions de dollars, a été faite à l'aéroport de Kuala Lumpur, ont annoncé lundi les autorités malaisiennes. Selon ces dernières, ce chargement était en route vers le Vietnam.

Les 50 cornes de l'animal pesaient 116 kilos. Elles ont été découvertes le 13 août dans des boîtes en carton au terminal fret de l'aéroport, a précisé le responsable du département malaisien pour la faune sauvage, Abdul Kadir Abu Hashim.

Cette saisie "est la plus importante dans l'histoire (de la Malaisie) en ce qui concerne le nombre des cornes et leur valeur", a ajouté le responsable.

Vertus médicinales supposées

La corne de rhinocéros est très prisée au Vietnam, beaucoup lui attribuant des vertus médicinales dans la classe moyenne qui est en voie d'expansion.

Le trafic de cornes de rhinocéros a été interdit en 1977 au niveau mondial par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites).

Populations décimées

Mais les braconniers continuent de décimer les populations de rhinocéros pour répondre à une demande persistante en Asie de l'Est. Beaucoup dans cette région du monde considèrent la corne de rhinocéros - composée de simple kératine à l'instar des ongles et des cheveux - comme un moyen de lutter contre le cancer. Un seul kilo peut valoir jusqu'à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Toutes les espèces de rhinocéros sont menacées d'extinction, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Abdul Kadir Abu Hashim n'a pas été en mesure de fournir l'origine de ces cornes qui généralement, dans ce type d'affaire, proviennent d'Afrique.

Os de tigres et de léopards

Les responsables de l'aéroport de Kuala Lumpur ont découvert dans le même chargement une importante quantité d'os d'animaux, qui seraient ceux de tigres et de léopards.

Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant dans le cadre de cette affaire. Elizabeth John, de Traffic, une organisation de défense de la faune sauvage, a qualifié la saisie d'"impressionnante" et a pressé les autorités de retrouver les responsables du réseau.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS