Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le captagon largement utilisé par les djihadistes du groupe Etat islamique (archives)

(sda-ats)

Les autorités jordaniennes ont annoncé mercredi la saisie record de 13,2 millions de comprimés de captagon. Cette drogue est notamment utilisée comme stimulant par les combattants du groupe Etat islamique.

Trois trafiquants, dont un étranger "de nationalité arabe", ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire, a précisé le ministère jordanien de l'Intérieur. Il s'est félicité de "la plus importante saisie de comprimés de drogue dans l'histoire du royaume".

Les comprimés de captagon, dissimulés dans un conteneur de sèche-linges, ont été saisis dans la maison de l'un des trafiquants, dans la banlieue d'Amman, a ajouté le ministère. Selon lui, un des trafiquants de drogue "d'un pays voisin" a réussi à faire entrer le conteneur en Jordanie et comptait l'acheminer vers "un autre pays".

Le chaos en Syrie voisine a dopé la fabrication et le trafic du captagon, une drogue destinée aux combattants mais aussi très prisée dans les pays du Golfe.

La Jordanie est un point de transit de diverses drogues vers les pays du Golfe. Lors des six premiers mois de 2016, les autorités jordaniennes ont saisi plus de 6 tonnes de drogue et ont arrêté plus de 13'000 personnes pour trafic, détention ou consommation, selon le chef de la lutte antidrogue du royaume, Anouer Tarawneh.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS