Toute l'actu en bref

La police a procédé à la plus importante saisie de cocaïne sur sol espagnol depuis janvier 2016 (archives).

KEYSTONE/EPA EFE/ANGEL MEDINA G.

(sda-ats)

La police espagnole a annoncé samedi avoir démantelé un réseau colombien de trafic de cocaïne. Cela s'est passé lors d'une opération ayant conduit à 24 arrestations et à la saisie de 2,4 tonnes de drogue.

Les narcotrafiquants présumés, appartenant à deux groupes liés au "cartel de Cucuta", "tentaient de s'installer en Espagne", a déclaré le chef de la brigade des stupéfiants de la police espagnole, Ricardo Toro, lors d'une conférence de presse à La Corogne (nord-ouest). La saisie "est une des plus importantes" réalisées ces dernières années en Espagne contre le trafic de cocaïne, a-t-il affirmé.

"La majorité" des personnes arrêtées étaient de nationalité colombienne et les autres étaient des Espagnols, a-t-il précisé, ajoutant qu'un grand nombre d'entre elles étaient "des personnages assez importants dans le trafic international de cocaïne".

Leur travail consistait à récupérer la drogue, et à la distribuer en Espagne et en Europe à l'aide de voitures à double fond, et leur objectif était à terme "d'établir une nouvelle route vers l'Espagne" pour la cocaïne, selon un communiqué de la police.

Il s'agit de la plus importante saisie de cocaïne sur le sol espagnol depuis janvier 2016, quand trois tonnes de cocaïne avaient été saisies, en Galice également.

L'Espagne est le principal point d'entrée de la drogue en Europe, de par sa proximité avec l'Afrique du Nord, région productrice de cannabis, et ses liens avec l'Amérique du Sud d'où provient la cocaïne.

ATS

 Toute l'actu en bref