Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les gros bonus créent de telles inégalités dans les salaires que cela devient un problème pour la société, estime le directeur de l'administration fédérale des finances (AFF) Peter Siegenthaler. Ils incitent aussi à la prise de risque, juge le haut-fonctionnaire.
"La politique et l'Etat ont le devoir de fixer des règles", indique Peter Siegenthaler, dans un interview pour "24 heures" et "La Tribune de Genève". Sur la question des bonus, il juge les revendications des partis "flottantes". "J'ai l'impression que, de temps à autre, la solution du problème n'est pas leur préoccupation première", lance-t-il notamment à l'adresse du PS et de l'UDC.
Partisan d'une action en justice civile contre les anciens dirigeants de la banque, le directeur de l'AFF insiste sur l'importance de faire la lumière sur les décisions prises par l'établissement entre 2000 et 2007.
"On ne peut pas se contenter de dire: tournons la page, regardons vers le futur! Dans la vie politique comme dans la vie d'une entreprise, il faut avoir l'honnêteté de regarder comment les dysfonctionnement du passé ont été digérés", insiste Peter Siegenthaler. "Et développer une stratégie pour que cela ne se reproduise plus", conclut-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS