Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Syndicat suisse des services publics (SSP) recommande de voter "blanc" le 3 mars à l'initiative contre les rémunérations abusives. Selon lui, il ne faut pas corriger un mauvais système au moyen d'une modification de la constitution qui aurait pour effet de renforcer les petits investisseurs agressifs.

Réuni samedi en assemblée des délégués, le SSP a estimé que "voter blanc" à l'initiative Minder signalerait clairement l'insatisfaction par rapport au système actuel. Pour une nette majorité des participants, ce texte, et également le contre-projet, renforcerait les petits investisseurs souhaitant retirer des profits aussi importants et rapides que possible des firmes concernées, tout cela au détriment du personnel.

Les délégués ont également exprimé leur solidarité avec les grévistes de hôpital privé La Providence à Neuchâtel. Ils soutiennent leur revendication du maintien de la "CCT Santé 21" qui réglemente les conditions de travail de l'ensemble du secteur sanitaire neuchâtelois.

Mercredi, le Grand Conseil neuchâtelois a accepté une motion demandant au gouvernement de prendre toutes les mesures pour imposer l'application de la CCT 21. Suite à ce "succès d'étape", une action de solidarité avec l'ensemble des salariés de l'établissement sera organisée mardi, annonce le SSP dans son communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS