Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le 26e Salon international du livre et de la presse de Genève, qui aura lieu du 25 au 29 avril à Palexpo, entend mettre en valeur la scène romande de l'écrit. Sa nouvelle présidente, la journaliste Isabelle Falconnier, a annoncé le lancement d'un nouveau prix littéraire.

Remis le premier jour de la manifestation et doté de 10'000 francs, le Prix du Salon du livre de Genève récompensera un roman écrit en français. Il doit permettre d'"inscrire le salon dans le circuit des grands salons francophones", a expliqué Mme Falconnier.

Autre nouveauté: le lancement d'un sondage annuel sur les habitudes de lecture des Romands et dont les résultats seront rendus publics à l'ouverture de la manifestation. Selon sa présidente, cette édition entend aussi accompagner l'évolution des supports de lecture avec un nouvel espace, le Laboratoire des Nouvelles lectures.

Beigbeder présent

Quelque 500 auteurs sont annoncés. Des Romands mais aussi des stars internationales de la littérature, comme Frédéric Beigbeder, Douglas Kennedy, Paulo Coelho, Isabelle Alonso. Certains écrivains présenteront leur nouveau livre en exclusivité. Environ 600 éditeurs seront aussi présents avec un large choix de titres.

La nocturne du vendredi se veut festive, avec un concert musico-littéraire de Stephan Eicher et Philippe Djian, complices de longue date. Parmi les autres événements de la soirée figurent un banquet républicain, un grand débat politique sur le thème "Vie privée, vie publique", des lectures érotiques, des dégustations de vins genevois.

Hôte d'honneur de cette 26e édition, le Maroc proposera de découvrir ses auteurs et éditeurs ainsi que d'autres facettes de sa culture. Quant aux traditionnels Salon africain du livre, de la presse et de la culture et Salon de l'étudiant et de la formation, ils seront aussi de la partie.

ATS