Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Israélienne d'origine kényane Lonah Chemtai Salpeter a promis de retenir la leçon après une incroyable bourde sur 5000 mètres aux championnats d'Europe à Berlin.

Elle lui a pourtant valu un élan de sympathie dans son pays d'adoption.

La méprise de l'athlète de 29 ans, qui a arrêté de courir parce qu'elle croyait - à tort - la course terminée et la médaille d'argent conquise, pourrait avoir contribué autant à sa notoriété internationale que sa victoire sur 10'000 mètres le mercredi précédent.

"Je suis contente de pouvoir apprendre de cette erreur, et j'essaierai d'être plus maline la prochaine fois", a-t-elle réagi une fois surmontée son immense déception sur la ligne d'arrivée, ses pensées déjà tournées vers les championnats du monde 2019 à Doha.

En quelques jours, la sportive à la trajectoire personnelle déjà hors normes est passée du statut de reine du fond à celui d'héroïne tragique.

Mercredi, Lonah Chemtai Salpeter, naturalisée israélienne en 2016, avait donné à Israël sa seule médaille d'or de la compétition, en même temps que la première consécration pour une Israélienne dans un championnat d'Europe d'athlétisme. Israël bien que situé au Moyen-Orient est rattaché à la zone Europe pour de nombreuses compétitions sportives.

Dimanche soir, à l'issue d'un sprint échevelé, elle pensait bien avoir encore enrichi son palmarès, franchissant la ligne d'arrivée juste derrière la future vainqueur de l'épreuve, la Néerlandaise Sifan Hassan.

Lonah Chemtai-Salpeter relâche alors sa course et, incrédule, couvre de ses mains son visage fendu d'un large sourire.

Sauf qu'il reste en fait un tour...

En direct devant les caméras de télévision du monde entier, elle se rend compte de sa bévue en voyant Sifan Hassan continuer à amples foulées.

"Que se passe-t-il? Pourquoi s'arrête-t-elle? Je n'arrive pas y croire... Aïe, aïe, aïe", se lamente, effondrée, la commentatrice israélienne de la chaîne Sport 5.

En quelques instants, Lonah Chemtai Salpeter se relance. Mais son impulsion a été brisée et elle a, à l'évidence, mis toutes ses ressources dans le dernier tour de piste qui n'en était pas un. Sa poursuivante, la Britannique Eilish McColgan, alors troisième, la laisse sur place dans le virage.

Puisant dans ses réserves, Lonah Chemtai-Salpeter termine malgré tout quatrième et s'effondre sitôt passée la ligne d'arrivée enfouissant sa tête dans ses bras, dépitée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS