Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Samsung s'est hissé à la première place à la fois du marché total des téléphones portables et des seuls appareils multifonctions. Le géant sud-coréen surpasse respectivement Nokia et Apple, selon un bilan du premier trimestre publié mardi par le cabinet IDC.

"L'ascension de Samsung à la position de numéro un (du marché global des téléphones) illustre largement ses gains dans le marché des smartphones depuis deux ans", a expliqué IDC dans un communiqué.

"Samsung a utilisé ses relations anciennes avec les opérateurs dans plusieurs marchés pour gagner des parts de marché (...) aux dépens d'anciens poids lourds comme Nokia", a précisé un analyste. Le marché total des téléphones a régressé de 1,5% à 398,4 millions d'unités.

En revanche celui des seuls téléphones multifonctions a bondi de 42,5% à 144,9 millions d'unités, et Samsung y a dépassé l'américain Apple.

Une course avec Apple

"La course entre Samsung et Apple est restée serrée durant le trimestre, les deux entreprises affichant de la croissance dans des secteurs clés", a souligné un autre analyste.

Les ventes de smartphones de Samsung ont explosé de 267% à 42,2 millions d'unités, pour une part de marché de 29,1%, contre 11,3% un an plus tôt.

Celles d'iPhones ont progressé de 88% à 35,2 millions d'unités, pour conquérir une part de marché de 24,2%, également en nette progression sur un an (18,3% au premier trimestre 2011).

En revanche les trois autres plus grand fabricants de smartphones ont accusé un effondrement de leurs ventes, particulièrement marqué pour le finlandais Nokia (-50,8% pour 8,2% de part de marché), mais aussi sensible chez le canadien Research in Motion, fabricant du Blackberry (-29,7% pour 6,7% de part de marché), et chez le taiwanais HTC (-23,3% à 4,8%).

ATS