Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les amateurs de présentation de nouveautés en matière de smartphones peuvent se réjouir (archives).

KEYSTONE/AP/AHN YOUNG-JOON

(sda-ats)

Le géant sud-coréen Samsung Electronics dévoilera dimanche ses deux nouveaux smartphones phares, le Galaxy S9 et le Galaxy S9+, dans un effort pour tourner définitivement la page des scandales et des déconvenues.

La filiale du plus grand conglomérat sud-coréen, qui pèse seul un cinquième du produit intérieur brut (PIB) de la onzième économie mondiale, avait subi en 2016 un humiliant revers avec le rappel mondial de son Galaxy Note 7 aux batteries explosives.

Il a été malmené l'année dernière par le retentissant scandale de corruption qui a emporté l'ex-présidente Park Geun-hye, et entraîné l'incarcération de son vice-président Lee Jae-yong. Mais la justice vient de le blanchir en appel de la plupart des accusations et a ordonné sa libération.

Malgré ces déboires, Samsung Electronics a dégagé en 2017 un bénéfice net record de 42'160 milliards de wons (36,4 milliards de francs) en hausse de 85,6% par rapport à 2016.

Après le succès critique et commercial de son Galaxy S8, le géant lancera dimanche ses nouveaux smartphones lors du Mobile World Congress de Barcelone. Les premières informations dévoilées laissent penser que la principale évolution concernera sa caméra.

Les Galaxy S9 et S9+ seront dotées de caméras capables de prendre 960 images par seconde pour des vidéos en "super slow-motion", selon le site internet spécialisé WinFuture.

Le S9 doit concurrencer l'iPhone X du grand rival américain Apple, qui a ravi à Samsung au quatrième trimestre 2017 la place de premier vendeur de smartphones, selon une étude du cabinet IDC.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS