Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Samsung a déposé devant la justice australienne et japonaise une demande d'interdiction de vente de l'iPhone 4S d'Apple, arguant qu'il viole plusieurs brevets. Les deux groupes se livrent une bataille juridique acharnée, s'accusant mutuellement de contrefaçon.

"Apple continue de violer nos brevets et de se servir de notre technologie. Nous ne resterons plus immobiles et nous protégerons sans faiblir nos droits à la propriété intellectuelle", a indiqué Samsung. L'entreprise sud-coréenne avait déjà demandé début octobre l'interdiction de la vente du nouvel iPhone en France et en Italie.

Samsung a récemment perdu une manche face au groupe californien avec l'interdiction de la vente en Allemagne et en Australie de sa tablette Galaxy Tab 10.1, jugée trop ressemblante à l'iPad.

Record pour l'iPhone 4S

Apple a cédé plus de quatre millions d'exemplaires de son nouveau modèle de téléphone l'iPhone 4S, durant les trois premiers jours de vente. Il s'agit d'un "record pour un téléphone et plus du double que pour le lancement de l'iPhone 4", selon le fabricant informatique.

L'iPhone 4S, un appareil doté d'un programme sophistiqué de commandes vocales baptisé Siri, est en vente depuis vendredi dans sept pays, les Etats-Unis, la France, le Canada, l'Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni et l'Australie. Il doit sortir le 28 octobre dans 22 pays supplémentaires, dont la Suisse.

ATS