Navigation

Sang: il faut toujours plus de donneurs malgré une demande en recul

Ce contenu a été publié le 07 mai 2014 - 12:57
(Keystone-ATS)

Ces dix dernières années, la consommation de sang dans les hôpitaux suisses a chuté de 7,7%. Transfusion CRS Suisse met toutefois en garde contre des conclusions erronées. A l'avenir, il ne faudra pas moins, mais plus de donneurs de sang pour garantir la sécurité de l'approvisionnement.

Les comptes-rendus parus récemment dans les médias selon lesquels la Suisse disposerait de trop de sang ont insécurisé et démotivé beaucoup de donneurs. "C'est très dangereux et cela peut conduire très rapidement à de graves problèmes d'approvisionnement en sang", a noté Thomas Zeltner, président de Transfusion CRS Suisse. Il faut relativiser fortement ce recul. Ces dix dernières années, le nombre de dons a baissé deux fois plus (15%) que la consommation (7,7%).

Pour expliquer la baisse de la demande, les responsables invoquent notamment le fait que les hôpitaux optimisent la gestion du sang dans les traitements aux patients. C'est une tendance générale, perceptible en Europe. Mais ils soulignent que si les besoins diminuent, l'approvisionnement n'en reste pas moins délicat à assurer.

Les produits comme des concentrés érythrocytaires (globules rouges) se gardent entre 42 et 49 jours et d'autres comme les concentrés thrombocytaires seulement 5 à 7 jours.

En tenant compte des huit groupes sanguins différents et 339 sous-groupes, "on peut très vite tomber dans l'impasse", a expliqué le responsable zurichois Beat Frey. Les centres doivent aussi toujours veiller aux risques de pénurie saisonnière comme à la veille des vacances d'été ou durant une épidémie de grippe en hiver.

"Maintenant plus que jamais"

Transfusion CRS Suisse a donc donné mercredi le coup d'envoi d'une campagne de recrutement. Elle vise à trouver 5000 nouveaux donneurs d'ici la finale de la Coupe du monde de football le 13 juillet. Les donneurs sont invités à se rendre dans leur centre de transfusion avec une autre personne pour faire connaître le geste.

Un "Roadshow" a aussi été conçu avec les CFF: du 10 au 14 juin, une voiture-salon de la compagnie ferroviaire sera aménagée pour le don du sang et stationnera pendant un jour dans chacune des gares de La Chaux-de-Fonds (NE), Bâle, Zurich, Lucerne, et Bellinzone. Message: "On a besoin de vous. Maintenant plus que jamais".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.