Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Novartis mise sur le marché russe de la santé. Le groupe pharmaceutique bâlois va investir 500 millions de dollars (484 millions de francs au cours actuel) ces cinq prochaines années, notamment dans la construction d'une usine à Saint-Pétersbourg.
Le protocole d'accord signé avec la ville comprend une collaboration accrue en matière de recherche et développement, a indiqué lundi Novartis. Il intègre aussi des alliances avec les services publics afin de contribuer aux plans du gouvernement russe visant à renforcer le système de santé et l'état sanitaire du pays.
Le partenariat s'appuie sur trois domaines: fabrication locale, activités de recherche et développement et amélioration de la santé publique. Pour Novartis, il accroît sa présence commerciale dans un "marché émergent majeur", a relevé Joseph Jimenez, président de la direction du groupe rhénan.
Le chantier pour la construction de l'usine devrait démarrer l'an prochain. Le site sera dédié aussi bien à la fabrication de génériques de marques qu'à des produits pharmaceutiques. Sa capacité de production devrait atteindre environ 1,5 milliard d'unités par an.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS