Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Adrien Théaux a gagné le match des têtes brûlées à Santa Caterina (It), à l'issue d'une des descentes les plus redoutables jamais organisées. Le Français a largué tous ses rivaux à plus d'une seconde.

Les entraînements avaient déjà auguré une descente très (trop ?) difficile. La faute à une succession de courbes prises à pleine vitesse sans le moindre répit, mais aussi à des changements de visibilité et à de nombreux mouvements de terrain. De multiples vaguelettes qui, par endroits, ont transformé cette course en véritable rodéo.

Dans ces conditions, la majorité des coureurs a subi la piste, s'efforçant de "survivre" jusqu'à la ligne d'arrivée. Seuls quelques casse-cou ont réussi à dompter ce tracé, à commencer par Adrien Théaux, auteur d'une démonstration de bravoure pour remporter sa troisième victoire en Coupe du monde. A l'aise sur les terrains extrêmes, le skieur de Val Thorens a largement devancé l'Autrichien Hannes Reichelt (à 1''04) et un autre Français, David Poisson (à 1''15).

Il faut aussi souligner la performance héroïque de Christof Innerhofer, classé au 4e rang mais qui fait presque figure de vainqueur moral de cette descente. Très rapide sur le haut, l'Italien a heurté une porte de plein fouet à mi-parcours. Et s'il a pu éviter l'élimination, il s'est retrouvé avec ses lunettes de travers et un bout de la porte accroché à son masque pendant plus d'une minute de course ! Des images incroyables qui, une semaine après le crash du drone sur Marcel Hirscher à Madonna di Campiglio, ne manqueront pas non plus de tourner en boucle sur Internet.

Dans le clan suisse, décimé par les blessures (Beat Feuz, Patrick Küng et Sandro Viletta étaient absents), Marc Gisin est parvenu à tirer son épingle du jeu. L'Obwaldien a pris la 11e place, égalant son meilleur résultat en Coupe du monde, lui qui avait déjà terminé deux fois 11e à Wengen en 2012 et 2015. No 1 suisse de la descente cet hiver, Carlo Janka a terminé juste derrière son coéquipier.

Quant à Aksel Lund Svindal, vainqueur des trois premières descentes de la saison, il a dû se contenter du 7e rang mardi. Le Norvégien, qui n'était déjà pas à l'aise aux entraînements, a néanmoins repris la tête du classement général de la Coupe du monde, avec désormais 15 points d'avance sur Marcel Hirscher.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS