Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangalore - Le président français Nicolas Sarkozy a entamé ce samedi une visite de quatre jours en Inde, avec l'espoir de signer des projets d'accords sur le nucléaire civil et la défense. Il a immédiatement salué "une puissance incontournable" devant prendre "toute sa place au G20".
"Election après élection (...) vous montrez que la liberté et la démocratie ne sont pas l'apanage des nantis (...). Voilà pourquoi la France insiste avec tant de force pour que l'Inde rejoigne le conseil de sécurité (de l'ONU) comme membre permanent, pour qu'elle occupe toute sa place au sein du G20", a-t-il lancé lors d'un discours à l'Institut spatial indien (ISRO) à Bangalore (sud).
Le président français a précisé que le G20, qu'il préside pour une année depuis le 12 novembre, serait au coeur de son entretien avec le premier ministre indien, Manmohan Singh lundi à New Delhi.
Portée économique"La relation entre la France et l'Inde ne peut se résumer à sa seule dimension économique, aussi fondamentale soit-elle", a affirmé le chef de l'Etat français dans un entretien au quotidien "The Hindu Times", publié ce samedi.
Après sa visite d'Etat en janvier 2008, c'est la deuxième fois que M. Sarkozy se rend en Inde et, cette fois également, ce voyage a une portée tant politique qu'économique. M. Sarkozy est d'ailleurs accompagné de sept ministres mais aussi d'une délégation de près de 70 chefs d'entreprise, dont Charles Edelstenne (Dassault aviation) et Louis Gallois (EADS).
Nucléaire civilSur le plan économique, cette visite devrait déboucher sur des "projets d'accords", notamment dans le nucléaire civil, avec le projet de construction par le géant français Areva des deux premiers EPR d'une série de six.
Les discussions commerciales sur la modernisation de la flotte indienne des avions de combat Mirage devraient également se poursuivre, ainsi que celles concernant l'appel d'offres lancé par l'Inde pour 126 avions de combat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS