Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ la moitié des employés sondés sont satisfaits de leur modèle de travail (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Plus les employés du domaine économique et commercial peuvent organiser leur travail de manière flexible, plus ils sont satisfaits, selon un sondage. Le télétravail est également mis en avant comme source de satisfaction.

Selon un sondage réalisé par la Société des employés de commerce en juin 2017 auprès de ses membres et publié vendredi, la moitié des personnes interrogées disposent de flexibilité au niveau des heures de travail et 17% peuvent peuvent même définir totalement leur horaire. Un tiers seulement des sondés uniquement indique que leurs horaires sont fixés par leur employeur.

Concernant la flexibilité du lieu, 60% des personnes travaillent exclusivement dans les locaux de leur employeur et 40% occasionnellement depuis chez eux. Les hommes travaillent davantage que les femmes depuis chez eux (51% contre 33%).

Environ la moitié des sondés se disent satisfaits de leur modèle de temps de travail, 37% en sont plutôt satisfaits, alors que 3% en sont très insatisfaits. Les personnes qui se déclarent très satisfaites ou plutôt satisfaites disposent plus souvent de modèles flexibles.

Les jeunes en faveur du télétravail

Dans l’ensemble, 50% des sondés qui voudraient changer quelque chose à leur modèle de travail souhaiteraient davantage de flexibilité horaire. Les jeunes sondés et les cadres souhaiteraient plus de flexibilité en termes de lieu.

Les employés qui occupent des niveaux de fonction inférieurs et/ou qui ne jouissent que de peu de flexibilité en termes d’organisation du temps de travail, aimeraient bénéficier de plus de flexibilité horaire.

La Société des employés de commerce a effectué son sondage en juin auprès de de ses membres issus de toutes les régions du pays (1281 réponses). La grande majorité des participants (83%) travaillent entre 40 et 42,5 heures par semaine. 58% d’entre eux disposent d’une formation professionnelle supérieure ou d’un titre académique. Ils sont près d’un tiers à occuper des postes de cadre.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS