Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Au terme d'un concours perturbé par le vent, Simon Ammann s'est classé 8e de l'épreuve de Coupe du monde sur le petit tremplin de Lahti (Fin).
Vingt-deuxième seulement d'une première manche à la limite de la régularité, le St-Gallois a effectué une belle remontée sur son deuxième passage, dans des conditions plus équitables.
La victoire est revenue au Japonais Daki Ito. Avec des sauts à 93 et 92 m et un total de 245,5 points, il s'est montré le plus régulier et a fêté le troisième succès de sa carrière, le premier hors de ses terres. Ito a précédé de 6,3 points le Norvégien Anders Bardal - auteur d'un excellent deuxième saut à 96 m - et de 8,3 le Tchèque Lukas Hlava, qui monte pour la première fois sur un podium, à l'âge de 27 ans.
Le vent avait contraint les organisateurs à déplacer l'épreuve sur le petit tremplin. Mais malgré cette mesure, la première manche a été très perturbée et a causé la perte de plusieurs cadors, comme Thomas Morgenstern (24e), Andreas Kofler (26e) ou Kamil Stoch (39e). Dans ces circonstances, la 22e place d'Ammann en 1re manche puis sa belle réaction sur son deuxième saut apparaissent sous un jour favorable. Son 8e rang final représente son troisième meilleur résultat de l'hiver (après une 3e et une 5e places).
Au général de la Coupe du monde, Anders Bardal accroît son avance en tête sur Gregor Schlierenzauer, 6e seulement samedi. Il possède désormais une marge de 84 points sur l'Autrichien à quatre épreuves de la fin.

ATS