Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Fondation Pierre Arnaud a été inaugurée en décembre 2013 à Lens (archives).

Keystone/ALINE STAUB

(sda-ats)

La Fondation Arnaud à Lens (VS) ne suspendra finalement pas son activité. Un nouveau projet lui permet de rester à flot. Le sauvetage passe toutefois par le licenciement de neuf collaborateurs sur vingt-sept.

"Pour pérenniser le fonctionnement du centre et de la fondation, nous ne pouvions éviter une série de restructurations visant à réduire les charges, y compris de personnel", a déploré la Fondation Pierre Arnaud mercredi dans un communiqué. L'équipe restante est chargée "d'imaginer le futur" du centre situé non loin de la station de Crans-Montana (VS).

"Nous pouvons assurer que l'audace et la créativité seront au rendez-vous", poursuit la fondation. Sur les ondes de Rhône FM, Daniel Salzmann, président du conseil de la fondation, a évoqué "une ouverture à différents arts et à d'autres types de manifestations".

Budget raisonnable

Le 7 avril dernier, la Fondation Arnaud avait annoncé la fermeture de l'institution pour la fin mai et avait annulé ses expositions. En 2016, elle avait déjà réduit la voilure face à un important déficit prévisionnel et avait licencié quatre collaborateurs et réduit le nombre de ses expositions.

Malgré ces mesures, le déficit prévisionnel se monte à plus de 800'000 francs pour 2017. Le nouveau modèle d'exploitation prévoit un "budget tout à fait raisonnable. Nous devrons trouver encore des compléments de financement pour pouvoir être ambitieux dans ce que nous allons présenter", a précisé Daniel Salzmann.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS