Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Scènes de guerre à Abidjan: au moins onze morts

Abidjan - Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire, a été jeudi le théâtre de scènes de guerre entre forces fidèles à Laurent Gbagbo et les partisans de son rival Alassane Ouattara. Ces derniers ont échoué dans leur plan de prendre le contrôle de la télévision d'Etat ivoirienne.
Au moins onze personnes ont été tuées et près d'une trentaine blessées jeudi dans des affrontements en Côte d'Ivoire entre les partisans des deux rivaux à la fonction présidentielle, ont indiqué diverses sources. La mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci) a posté 800 Casques bleus et huit blindés jeudi autour de l'Hôtel du Golf d'Abidjan, le quartier général d'Alassane Ouattara, un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, a indiqué un porte-parole de l'ONU.
Le camp de M. Ouattara a appelé à la poursuite de la mobilisation populaire. Ses alliés des Forces Nouvelles (FN), l'ex-rébellion qui tient le nord du pays, ont fait mouvement vers le sud en direction de la capitale politique Yamoussoukro.
En fin de matinée, de vifs échanges de tirs ont eu lieu à proximité de l'hôtel du Golf. Ils opposaient des combattants des FN et les Forces de défense et de sécurité (FDS), fidèles à M. Gbagbo.
Les partisans de M. Ouattara ont échoué à prendre la RTI, pilier du régime de M. Gbagbo, et enjeu majeur de la lutte entre les deux présidents proclamés. Ils ont annoncé qu'ils devaient marcher vendredi sur le siège du gouvernement dans le quartier administratif du Plateau.
Ambassade américaine touchée
L'ambassade des Etats-Unis a été touchée par un tir de roquette incontrôlé, a annoncé le département d'Etat. La roquette a atteint le périmètre extérieur de la mission diplomatique, où elle a causé des dégâts mineurs sans faire de blessés, a précisé Mark Toner, porte-parole du ministère.
M. Ouattara a été désigné vainqueur de la présidentielle du 28 novembre par la commission électorale, mais le Conseil constitutionnel, acquis au sortant, a invalidé ces résultats et proclamé la victoire de M. Gbagbo. La communauté internationale a quasi-unanimement reconnu la victoire de M. Ouattara et appelé M. Gbagbo à céder le pouvoir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.